Le mobile Banking

Dans le secteur général des TIC en Côte d’Ivoire, est né depuis quelques années maintenant, un phénomène qui n’a cessé de prendre de l’ampleur au fil du temps. Il s’agit d’une grande révolution dans le secteur des TIC :le mobile Banking.

Le Mobile Banking, qu’est-ce que c’est ?

Très simplement, retenons que le mobile Banking est tout système qui permet d’effectuer des opérations bancaires (dépôt, retrait, transfert d’argent etc.) à partir d’un support : le téléphone portable.

Mais d’où vient cette révolution ?

C’est sous la forme d’un projet initié en 2005 au Kenya que l’idée de l’argent mobile voit le jour, le mobile money est aujourd’hui un franc succès, dont le modèle est désormais reproduit dans 83 pays à travers le monde.

L’Afrique, qui a vu naitre cette révolution en reste le fer de lance avec plus de 80% du continent couvert par des services d’argent mobile.

Ce « succes story » de l’opération Kenyane est considéré aujourd’hui comme l’une des plus importantes innovations africaines de l’histoire.

Le mobile money en Côte d’Ivoire

Un an après sa cousine Kenyane, l’opérateur mobile français orange lance lui aussi son service « Orange Money » présent dans plus de 14 pays dans le monde dont 11 en Afrique. Comme Orange, une liste très longue de groupe de Télécommunication propose désormais des services similaires à travers le continent.

Voir aussi: La Cote d’Ivoire face au broutage ou l’escroquerie en ligne

En Côte d’Ivoire, en plus de la société de téléphonie Orange, nous dénombrons les sociétés MTN et MOOV Côte d’Ivoire avec leurs services de mobile money, plus communément connu sous les vocables respectifs de « MTN Momo » et « MOOV Flooz ».

Lorsque que nous disons :« onze (11) milliard de f CFA de transaction financières par jour » …Ça vous parle ?

Eh bien, selon l’ARTCI c’est le montant ou l’importance des transactions financières par jour via le « mobile money ».

Sur 31 millions d’abonnés de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, (soit un taux de pénétration de 125%) il y’en a 8 millions qui disposent d’un compte mobile money, ce qui représente un peu plus de 32% des abonnés.

C’est énorme lorsque nous savons qu’en 2014, le taux de bancarisation s’élevait à seulement 20%. Les populations optent plus pour l’ouverture de comptes mobile money, que l’ouverture de compte en banque.

Juste vous dire l’importance de cette révolution du secteur des TIC dans notre pays.

Chers lecteurs, la révolution est donc en marche ! Désormais à chaque coin de rue, vous disposez d’agences qui vous permettent de transférer de l’argent quasiment partout à un proche qui se trouve dans le besoin.

Et ce n’est pas tout ! En Côte d’Ivoire, plusieurs structures permettent le paiement de créance ou de traitement de salaire par transfert ou via mobile money, ou encore le paiement de facture ,transfert ou achat de crédit ce qui accroit les transactions financières électroniques mais aussi améliore le quotidien des populations.
Mais en définitive, une question très intéressante peut surgir autour de cette révolution du secteur des TIC : la question de la sécurisation des transactions financières qui sont aussi électroniques.

Nous pourrions en parler très prochainement !

 

Des questions ?? Eh bien n’hésitez pas à nous laisser un commentaire au bas de l’article ou sur notre page Facebook !

 

Daouda Koné, JurisTIC-CI

2 pensées sur “Le mobile Banking

Merci de laisser un commentaire