M. FOUNSENI SORO, Directeur Général de SUZANG Group

M. FOUNSENI SORO
DG de SUZANG group
Président de Itech group international

THEME : TIC ET ENTREPRENEURIAT EN COTE D’IVOIRE

 

JurisTIC-CI : Bonjour Monsieur Founseni, merci d’avoir accepté de nous recevoir. Dites nous, pour vous, dans le contexte social actuel, entrepreneuriat se pose-t-il comme une option, ou une contrainte ?

Founseni Soro : Nous tenons tout d’abord à vous remercier pour le canal que vous nous offrez de nous exprimer au travers votre site, nous croyons que ce genre d’opportunité peut permettre à tout un chacun de donner son point de vue sur certaines thématiques. C’est donc avec plaisir que nous nous ferons fort de répondre à vos questions.
Pour répondre à votre question, il faut savoir que tout homme n’est pas né pour être aliéné. L’entrepreneuriat se présente comme un facteur libéral. Il s’impose à la nature même de l’être humain. Il s’impose même aux personnes qui travaillent dans une entreprise. Cela nous pousse à donner la définition de l’entrepreneuriat. Selon Joseph Schumpeter, « l’entrepreneuriat c’est la faculté de transformer une invention ou une idée en une innovation réussie ».
Mais c’est quoi une innovation réussie ? Une innovation réussie, c’est une innovation à laquelle on donne des valeurs qu’on peut marchander. Ainsi même quand vous travaillez dans une entreprise, il y a ce qu’on appelle l’initiative privée et la prise de responsabilité. Tous ces éléments font partie de l’entrepreneuriat. Ainsi nous le soutenons encore, l’entrepreneuriat s’impose à la jeunesse dans le monde entier et plus particulièrement à la jeunesse Africaine. Non seulement parce que nous subissons sous nos cieux un fort taux de facteurs sociaux négatifs comme le chômage, le sous emploi etc., mais aussi parce que cette jeunesse a un grand potentiel à développer.

JCI : Les TIC sont-elles indispensables de nos jours pour qui veut réussir dans entrepreneuriat ?

F.S : Les TIC ne sont pas indispensables pour qui veut réussir en entrepreneuriat, mais les TIC sont indispensables pour la société elle même. Il n’y a aucune entreprise ou société qui peut évoluer sans les TIC.
De nos jours, on parle d’e-agriculture, cela signifie que très prochainement, en Côte d’Ivoire particulièrement, vous verrez des plantations où les TIC sont intégrés. Et d’ailleurs, on ne parle plus de TIC mais plutôt de technologie de production c’est-à-dire comment utiliser les sciences informatiques pour avoir des produits qui peuvent impacter directement le consommateur. Ainsi, les TIC sont indispensables pour notre société, du coup, tout entrepreneur doit forcément intégrer les TIC dans son domaine d’activité. Même s’il s’agit d’une entreprise où vous voulez faire du Marketing essentiellement, il va falloir chercher à faire des études de marché par exemple sur internet… Donc si vous n’avez pas les TIC chez vous, vous ne pouvez rien faire en entrepreneuriat. Cela est plus qu’indispensable !

JCI : Quels sont les domaines d’activités qu’offre l’entrepreneuriat dans le domaine des TIC?

F.S : Les différents domaines d’activité liés aux TIC peuvent être catégorisés. Nous avons :
La chair des TIC : Ce sont les concepteurs, les développeurs de logiciels de gestion, d’applications mobiles etc.
Le squelette des TIC : Ce sont les gens des réseaux, qui travaillent à comment transporter les données.
Les dérivés des TIC : Ce sont les vendeurs d’élément TIC, le blogging, le community management.
Il y a ainsi plusieurs métiers liés aux TIC. Mais en matière d’entrepreneuriat, il y a ces deux notions d’invention et d’innovation. Donc chercher à dénombrer les métiers liés aux TIC revient à limiter notre capacité de créativité et d’entrepreneuriat. Pour finir, nous pensons que des le moment où nous parlons d’entrepreneuriat dans les TIC, les métiers sont illimités car au fur et à mesure de l’évolution de la société, l’homme évalue les besoins, et crée des métiers pour servir la société.

JCI : Quels sont les avantages d’investir ou d’entreprendre dans le secteur des TIC en Côte d’Ivoire et en Afrique en général?

F.S : L’avantage majeur est la flexibilité d’entreprendre dans le domaine des TIC. On peut facilement permuter d’un domaine donné des TIC à un autre. Les TIC ne constituent pas un domaine statique telle, à notre sens, la comptabilité. En comptabilité par exemple, le domaine obéit a des règles établies depuis déjà plusieurs années. Les TIC au contraire offrent une certaine flexibilité qui permet aux agents d’inventer eux même leur environnement TIC. En ce sens donc, la jeunesse gagne beaucoup à entreprendre dans le domaine des TIC parce qu’il n’y a pas de limite.

JCI : Quels sont les risques attachés à l’entrepreneuriat dans le domaine des TIC?

F.S : Il faut savoir que l’entrepreneur est une personne qui ignore les risques. Donc pour répondre à la question de savoir s’il y a des risques dans l’entrepreneuriat TIC, nous vous dirons qu’il n’y a pas de risque. Nous même, nous entreprenons parce que nous ne voyons pas de risques mais plutôt des opportunités, là où les autres voient des risques. Le seul risque que nous voyons dans l’entrepreneuriat en général, donc même pas forcement dans le domaine des TIC, c’est la paresse.

Voir aussi: Entrevue avec M. Abou Kamagaté sur le blogging et ses avantages

JCI : Des conseils pour les potentiels entrepreneurs qui voudraient se lancer dans le domaine des TIC ?

F.S :(Sourire) Il n’y a pas de conseil particuliers… Mais si nous devions en donner ce serait la volonté, la vision et le sérieux dans travail. Et comme nous l’avons dit, en entrepreneuriat, la paresse ne doit pas compter, il faut juste se lancer. Il ne faut pas aussi chercher où est le risque, mais plutôt, où est l’opportunité.

JCI : Pouvez-vous nous présenter brièvement votre association dénommée ITECHGROUP ?

F.S : (Sourire) Nous ne sommes pas le mieux placer pour le faire parce que ITECHGROUP donne la priorité aux sections locales. Donc la présentation de ITECHGROUP devrait revenir à la présidente nationale, mais nous pouvons dire que ITECHGROUP est une structure qui regroupe des étudiants, des entrepreneurs, des professionnels de plusieurs domaines, dans l’objectif de créer un réseau à l’échelle planétaire à l’image d’internet, pour pouvoir échanger les idées, réfléchir sur des sujet et s’auto-former. ITECHGROUP a aussi pour vocation de promouvoir les TIC.

JCI : Pouvez vous pour finir, nous toucher quelques mots sur votre entreprise SUZANG GROUP ?
SUZANG group est une structure TIC multi services. Notre domaine principal d’intervention est purement informatique. Nous avons des services web avec la conception de sites internet et leur hébergement. Nous avons aussi un service communication, et un service événementiel. Nous faisons aussi du e-commerce. Mais ce dernier service, nous ne l’avons pas encore véritablement lancé.

JCI : Merci à vous M. Founseni Soro pour cet entretien accordé à notre blog.
F.S : Merci à vous.

2 pensées sur “M. FOUNSENI SORO, Directeur Général de SUZANG Group

  • 22 novembre 2017 à 17 h 09 min
    Permalink

    Grâce à cet article j’ai encore plus compris l’entrepreneuriat. Merci à l’équipe juristic

    Répondre
    • 18 décembre 2017 à 13 h 02 min
      Permalink

      Merci également à vous de nous suivre et surtout restez connecté(e)!!!

      Répondre

Merci de laisser un commentaire